RDC: Un émissaire du Pape François dira la messe ce 03 juillet à Kinshasa

Catégorie
Image
Rencontre du Pape François et le Cardinal Fridolin Ambongo [Photo d'illustration]
Rencontre du Pape François et le Cardinal Fridolin Ambongo [Photo d'illustration]

Par G.T

Le Secrétaire d'Etat de la Cité du Vatican, son Éminence Pierto Parolin, va présider une célébration eucharistique le dimanche 3 juillet 2022 dans l'église paroissiale de Saint Alphonse, à Kinshasa/ Matete.

Mgr Donatien Nshole, en marge d'un point de presse tenu ce samedi 25 juin au siège de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), a fait cette annonce qui tombe comme un soulagement à la visite avortée du Pape François en RDC, initialement prévue début juillet.

Selon Mgr Nshole, le déplacement du Cardinal Pietro témoigne de la grande considération que porte le Pape François a vis-à-vis de la RDC ainsi que de sa sollicitude pour toute la population Congolaise. 

"La CENCO rassure les Congolais et les Congolaises que la visite du Secrétaire d'État de la Cité du Vatican à Kinshasa, ne substitue pas à celle du Pape François qui est reportée et pour laquelle nous attendons la communication de nouvelles dates", rassure le Secrétaire général de la CENCO.

Dans la reprogrammation de la visite du Souverain pontife en RDC, Mgr Donatien Nshole a décelé une nouvelle note d'espoir après les assurances données de la bouche du Pape François. Il s'agit de la confirmation de la visite du Saint Père au Canada du 24 au 29 juillet. "C'est pour nous un indice encourageant, signe d'une évolution positive des soins qu'Il est en train de prendre."

Et d'enchaîner: "Sans doute, le voyage du Canada sera aussi pour le Pape et pour son médecin un test de l'efficacité des soins et servira d'évaluation pour la suite des activités du Souverain pontife".

Il sied de noter que le même 3 juillet, le Pape François va dire une messe à la basilique Saint Pierre avec la communauté Congolaise de Rome. Aussi, faut-il le signaler, dans chaque diocèse de la RDC, les messes seront célébrées à cette même date pour la paix et la réconciliation ainsi que pour invoquer la grâce divine sur la santé du Souverain Pontife.

Étiquettes