RDC-Bradage des minerais(lithium): les responsables de la COMINIERE pointés du doigt

Catégorie
Image
[ photo d'illustration]
[Photo d'illustration]

Par la Rédaction 

Le projet d'étain et de lithium de Manono est au coeur d'une controverse.
Par le biais des médias interposés, la Congolaise d'Exploitation Minière (COMINIÈRE SA), qui représente les intérêts de l'État Congolais, et la société AVZ avec qui elle est en partenariat dans le cadre de l'exploitation de gisement de lithium de Manono se tirent à bouler rouge
.

Pour rappel, c'est en réalité avec la Société DATHCOM MINING SA que la COMINIÈRE avait signé un contrat de Join-Venture mais avec l'achat de ses part par AVZ, cette dernière devient le grand actionnaire et tire d'énormes profits au détriment de la République.

Sans versé dans ce que d'aucuns qualifient de polémique, le président de l'ACAJ, Me Georges Kapiamba demande au gouvernement de la République de revoir ce contrat qui ne profite pas au pays.
Visiblement, la COMINIÈRE joue au jeu de la DATHCOM MINING à travers AVZ.

"Grâce à notre plaidoyer et les échanges que j'ai eus avec les hautes autorités du pays, ces dernières ont pris conscience de ces pertes énormes sur ce minerais  stratégique qu'est  le lithium et ont carrément demandé à ce qu'on ne puisse pas notifier à AVZ à travers DATHCOM MINING SA le dernier permis d'exploitation partiel que la ministre a signé de Mines a signé sans tenir compte de certaines observations" a indiqué Me Georges Kapiamba.

Me Georges Kapiamba attribue la responsabilité de ce qu'il qualifie d'escroquerie aux dignitaires de l'ancien régime qui ont exercé beaucoup de pressions sur les mandataires de la COMINIÈRE à céder presque l'ensemble des ses portefeuilles sur la mine de Lithium de Manono.
Pour lui, il se peut que ces dignitaires de l'ancien régime se cachent derrière les intérêts que défendent AVZ.

Étiquettes