EPST-YMAE: 3 écoles dans le viseur de la justice après une mission spéciale à Lubumbashi

Catégorie
Image
Le Conseiller du Ministre de l'EPST, au sortir de la séance de travail avec le Comité Provincial de l'éducation nationale du Haut-Katanga
Le Conseiller du Ministre de l'EPST, au sortir de la séance de travail avec le Comité Provincial de l'éducation nationale du Haut-Katanga

Par Stella Ungaro

La délégation du Ministère de l'EPST venue de Kinshasa a procédé à la restitution du rapport de sa mission spéciale effectuée dans les établissements scolaires à Lubumbashi auprès du Comité Provincial de l'éducation nationale du Haut Katanga I.

Cette mission spéciale avait un double objectif, notamment, la vérification de l'effectivité de l'applicabilité des mesures et instructions relatives à la mise en œuvre de la gratuité de l'enseignement primaire dans quelques écoles récalcitrantes et le respect des dispositions et instructions sur la rentrée scolaire avec spécialement des pratiques de marchandisation dans l'éducation : Frais de confirmation d'inscription.

Au cours de cette séance de travail, Me Socrate Kasongo, Conseiller du ministre de l'EPST,  a révélé que 3 écoles catholiques dont les écoles Tuendele, Imara et Salama sont dans le viseur de la justice.

"Il existe des dirigeants des écoles qui se complaisent à imaginer des comptoirs privés de perception de frais scolaires à l'école publique primaire et des frais qu'ils savent pertinemment n'être pas dûs au regard de la Constitution dans son article 43, des textes réglementaires notamment, la circulaire de Madame la SG à l'EPST, les arrêtés des gouverneurs de provinces et également l'arrêté du Ministre de tutelle. Tous ces textes là vont dans le sens d'interdire de quelque manière que ce soit au titre des frais scolaires."

Pour Serge Bondedi, SG de l'ONG YMAE, les hautes autorités ecclésiastiques de  Kinshasa connaissent la philosophie de YMAE. "Parfois, ça fait honte de constater que quand vous recevez 10 dénonciations, 8 concernent les écoles catholiques".

La délégation du Ministère national de l'EPST était composée du Conseiller du ministre national de l'EPST, du Président National de la délégation syndicale et du Secrétaire National de l'ONG YMAE.

Étiquettes