Activités paralysées à Goma : les commerçants menacés d'être poursuivis pour la grève déclenchée

Catégorie
Image
[ photo d'illustration]
[ Photo d'illustration]

Par la rédaction

Les activités sont restées paralysées, ce lundi 26 septembre matin, dans la ville de Goma suite à l'appel lancé par les membres de la société civile pour deux journées " ville morte" (soit lundi et mardi)afin d'exiger la libération de la cité de Bunagana

La journée ville morte de ce lundi s'est muée en une manifestation violente entre les forces de sécurité et la population. 

Quelques heures après les vives tensions, l'on y voit, dans une vidéo, un pretendu agent sensibilisateur appelé les commerçants à rouvrir les boutiques et magasins faute de quoi ils seront poursuivis. 

Des coups de feu ont été entendus notamment dans les quartiers Ndosho, Majengo, Katoyi et Buhene où les éléments de la police ont usé des tirs de sommation pour disperser les manifestants et ainsi dégager certaines routes barricadées, indiquent nos confrères d'actualite. CD

Étiquettes