Nord-Kivu: reprise des combats entre les FARDC et le M23 à Jomba

Catégorie
Image
Les rebelles M23 [Photo d'illustration]
Les rebelles M23 [Photo d'illustration]

Par Stella Ungaro

Après près de deux semaines d'accalmie, les FARDC et les éléments du M23, qui ne cessent de se regarder en chien de faïence, ont repris leurs états d'âmes.

Des affrontements entre les deux forces armées ont lieu depuis l'après midi de ce samedi 23 avril 2022. Selon certaines de nos sources sur place, Bugusa, en groupement de Jomba dans le territoire de Rutshuru, est sous contrôle de l'armée régulière qui est en train de progresser vers Runyoni.

D'autres sources rapportent qu'il est difficile à ce stade de confirmer que ces affrontements mettent aux prises les FARDC aux rebelles M23.

Pendant ce temps, des médias, dont prunellerdc.info, sont d'avis que ceux qui soutiennent l'hypothèse de la reprise d'hostilités entre l'armée et la faction rebelle semblent lier la cause à l'expulsion des éléments du M23 lors des assises à Nairobi entre le gouvernement et les groupes armés de l'Est du pays. Une manière pour eux d'exercer une pression sur les organisateurs de ces assises.

La présidence de la RDC, citée par les mêmes médias, a annoncé qu'en pleine consultation, "les participants ont été surpris par la reprise des hostilités par les M23/Makenga".

"La partie gouvernementale a ainsi exigé et obtenu l'expulsion dudit groupe armé et la poursuite des consultations avec les autres groupes", renseigne la communication de la présidence.