XXI ème Sommet de la CEEAC: Félix Tshisekedi croit en une solution durable à la tension rwando-congolaise

Catégorie
Image
Les chefs d'États au lancement du XXI ème sommet de la CEEAC, lundi 25 juillet à Kinshasa
Les chefs d'États au lancement du XXI ème sommet de la CEEAC, lundi 25 juillet à Kinshasa

Par la Rédaction

Au lancement du XXIème Sommet de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), ce lundi 25 juillet 2022, Félix Tshisekedi est revenu sur la montée de tension entre la RDC et le Rwanda, provoquée par l'agression du pays de Kagame sous la couverture des rebelles du M23

Tout en déplorant cette situation, le Président Tshisekedi continue de croire qu'une solution durable sera trouvée. En sa qualité de Président en exercice de la CEEAC, Félix Tshisekedi a souligné que ce Sommet intervient dans un contexte particulier marqué par la crise économique et sociale consécutive à la Covid-19 et à la guerre en Ukraine. Il n'a pas manqué de saluer, dans son discours inaugural, les efforts de réforme de la CEEAC consentis par son prédécesseur, Dénis Sassou-Nguesso.

Président de la Commission de la CEEAC, Gilberto Da Piedade Verissimo s'est donné la peine de rappeler les actions menées par son organisation les six derniers mois. Il s'agit notamment du soutien au processus de paix en RCA notamment l'accompagnement du pays dans la mise en œuvre des recommandations du Sommet extraordinaire des Chefs d'Etat et de gouvernement de la CEEAC du 20 décembre 2020; l'accompagnement de la transition Tchadienne et la contribution de la CEEAC dans le désescalade de la tension entre la RDC et le Rwanda.

Après les allocutions, en marge de la cérémonie d'ouverture, les travaux à huis clos et en commission ont été lancés.

Prennent part à ces assises de Kinshasa: Faustin Archange Touadera, Mahamat Idriss Deby, Carlos Villanova, respectivement Présidents de la Centrafrique, Tchad et de Sao Tomé et Principe. A côté de ces Chefs d'Etat, il y a aussi des Représentants de marque des Présidents empêchés. Parmi eux, Prosper Bazombanza (vice-Président du Burundi), Théodoro Nguema Obiang (vice-Président Guinée Équatorial), Anatole Collinet Makoso (Premier ministre du Congo), Rose Christiane Raponda (Premier ministre du Gabon), Tete Antonio (Ministre des Affaires étrangères de l'Angola), Vincent Biruta (Ministre des Affaires étrangères du Rwanda), Martin Chungong (Ambassadeur Cameroun). 

Au nombre du beau monde présent ce matin à la Cité de l'Union africaine, il y a également des Corps constitués de la RDC ainsi que le Représentant spécial adjoint du SG de l'ONU.

Étiquettes