Etat de siège : reçus par Sama Lukonde, les deux gouverneurs militaires appellent la population à la patience avant le rétablissement total de la sécurité

Catégorie
Image
Sama et les deux gouverneurs militaires
Sama et les deux gouverneurs militaires

Par la rédaction

Les deux gouverneurs militaires reçus en audience, ce lundi 16 août, par le premier ministre Sama Lukonde  appellent la population à la patience avant le rétablissement total de la sécurité  au Nord-Kivu et en Ituri. Leur échangé ce jour a tourné  sur la situation sécuritaire dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri

Au sortir de cette audience, le lieutenant général Constant Ndima, gouverneur militaire du Nord-Kivu, a affirmé avoir soumis toutes les doléances de sa province au Chef du Gouvernement. De la situation sécuritaire au quotidien de la population, en passant par la lutte contre la 3ème vague de la Covid-19.

« Pendant notre séjour à Kinshasa, sur appel de la hiérarchie, il était aussi important voir son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, pour qu'ensemble l'on parle de la province, surtout nos provinces sous état de siège. En notre qualité de Gouverneur militaire, nous avons échangé avec son Excellence Monsieur le Premier Ministre des questions liées aux opérations. Et aussi en tant que Gouverneur de province, nous avons échangé sur le quotidien de notre province », a-t-il déclaré.

Et d'ajouter : « Sur le plan des opérations, nous lui avons dit que les opérations sont en cours et se poursuivent. Et pour la population, nous avons remercié son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, de son appui. Parce que notre province venait de connaître la contamination plus accrue après Kinshasa. Nous l'avons félicité et remercié sincèrement pour son appui à la lutte contre la 3ème vague de la Covid-19 ».

D’après la Cellule de communication de la Primature, le gouverneur du Nord-Kivu s’est réjoui de l'attention particulière que le Premier Ministre a réservée à ses doléances concernant d'autres questions relatives au social de sa population. Le Chef du Gouvernement s’est engagé aussi à faire le nécessaire notamment pour l’évacuation des produits agricoles d’exportation bloqués dans la province.

Pour rappel, c’est depuis le 6 mai dernier que l’état de siège a été décrété en Ituri et au Nord-Kivu par le président de la République, Félix Tshisekedi en vue de mettre fin à l'activisme des groupes armés qui sèment la désolation au sein des populations civiles qui habitent cette partie du territoire national.