Insécurité dans l'Est de la RDC : le Gouvernement salue le rapport des experts de l'ONU et appelle le conseil de sécurité à accentuer la pression contre le Rwanda

Catégorie
Image
Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement et ministre de médias
Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement et ministre de médias

Par G.T

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo a salué la publication du rapport sur la situation sécuritaire dans l'Est par le groupe d'experts de l'ONU à la fin de l'année 2022. Ledit rapport confirme le soutien rwandais agression rwandaise.

D'après le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya ce rapport répond à une demande que la RDC a formulé au mois d'août dernier. " Donc, c'est l'occasion de prier aux instances de l'ONU de soumettre ce rapport à discussion pour que les conséquences puissent être tirées parce qu'il est avéré que le Rwanda a agressé la RDC".

A ce stade, le porte-parole du gouvernement estime que le conseil de sécurité de l'ONU devrait utiliser tous les moyens en sa disposition afin de faire la pression contre le Rwanda. Il fait en outre observer que dans le livre blanc publié récemment reprend les différents crimes perpétrés par les rebelles avec le soutien avéré du Rwanda

Au nom du gouvernement, Patrick Muyaya insiste sur le faite que la RDC tient aux conclusions du mini-Sommet de Luanda qui, indique t-il, servent de boussole pour le retour total de la paix.

Il sied de signaler que dans leur rapport, le Groupe d’experts des Nations Unies révèle que les taxes imposées par le M23 aux postes frontières de Bunagana et de Kitagoma ont contribué au financement de ses opérations militaires.