RDC- CENI : l'ECC ne se gêne pas de voir la question de l'organisation des élections soit gérée par le ministère de l'intérieur

Catégorie
Image
Pasteur Éric Nsenga, porte-parole de l'ECC
Pasteur Éric Nsenga, porte-parole de l'ECC

Par G.T

L'église du Christ au Congo ne se gêne nullement de voir la question de l'organisation des élections soit gérée au niveau du ministère de l'intérieur. Pasteur Éric Nsenga, porte-parole de l'ECC, estime par ailleurs que ladite question doit avant tout être décidée dans le cadre de la souveraineté. 

Cette réaction du pasteur Éric Nsenga fait notamment suite au désordre observé dans le processus de la désignation du président de la CENI au niveau de la composante confession religieuse. l'ECC et la CENCO ont suspendu leur participation au sein de la plateforme confession religieuse.

Sans passer par le dos de la cuillère, Pasteur Éric Nsenga considère la désignation de nouveaux animateurs à la tête de la confession religieuse comme un non événement. " La plateforme confession religieuse n'est qu'une structure de collaboration. Ce n'est pas une ASBL moins encore une organisation avec une personnalité juridique. De ce point de vue l'ECC avait rompu sa collaboration avec les six confessions religieuses pour des raisons que vous connaissez", a-t-il dit sur les ondes de Top Congo. 

Et d'ajouter : " On ne peut empêcher à un groupe de religieux de pouvoir penser s'organiser en leur manière. C'est un fait privé. Si la loi en vigueur sera encore jusqu'à cette époque là on aura pas besoin de la plateforme. Le législateur parle des confessions religieuses ayant les conditions fixées par elle [ par la loi]. on aura pas besoin d'une confession religieuse. Nous n'avons pas besoin d'une plateforme. A notre avis ça ne dérange rien ". 

Il sied de noter le prophète Dodo Kamba, président des églises de réveil, a été désigné président de la plateforme confession religieuse. Ce dernier sera assisté par le représentant légal de l'église islamique, Abdallah Mangala. Les six confessions religieuses ont, par l'occasion, délocalisé le siège de la confession religieuse de Gombe à Mont Fleury.

Étiquettes