Élections 2023 : l'ECC rassure la CENI de son accompagnement pour la sensibilisation à l'opération d'enrôlement et d'identification des électeurs

Catégorie
Image
Le deuxième vice-président président de la CENI, Didi Manara Linga reçu par les responsables de l'ECC
Le deuxième vice-président président de la CENI, Didi Manara Linga reçu par les responsables de l'ECC

Par la Rédaction

Le deuxième Vice-président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Didi MANARA LINGA, s’est entretenu, mardi 06 décembre, au siège de l’Eglise du Christ au Congo (ECC) à la Gombe, avec Monseigneur Idore NYAMUKE, son premier Vice-président, sur des questions liées au processus électoral en cours dans le pays.

Cet échange était axé essentiellement sur la sensibilisation à l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs qui débutera, pour l’aire opérationnelle 1 concernant 10 provinces, le 24 décembre 2022.

« La Commission Électorale Nationale Indépendante a sollicité et obtenu un entretien avec les hauts responsables de l’Église du Christ au Congo que nous remercions vivement. Nous pourrons dire au peuple congolais que désormais la CENI va cheminer avec cette grande organisation religieuse de notre pays. L’objet de notre mission était d’obtenir la participation de l’ECC, mieux, son accompagnement en rapport avec le processus électoral en cours. Actuellement, nous nous apprêtons à organiser une des plus importantes opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs, le 24 décembre 2022 que nous débutons dans l’aire opérationnelle 1 qui englobe 10 provinces : l’ex-Grand Equateur, le Grand Bandundu, le Kongo central et la ville de Kinshasa. Celle-ci ne prendra qu’un mois et la pression est très forte, ce qui n’est pas une tâche facile. Et nous pensons que l’ECC qui dispose des ramifications à travers le pays, va jouer un rôle majeur en apportant son aide à la nation congolaise. Les responsables de cette importante confession religieuse se sont montrés réceptifs à notre démarche et ont adhéré sans ambages à cette question citoyenne. Relevant que nous avons toqué à une porte déjà grandement ouverte, non seulement pour cette opération imminente mais pour toutes les autres à venir », a indiqué D. MANARA.

 

De son côté, Mgr Idore NYAMUKE a loué la démarche de la CENI. L'interlocuteur du 2e Vice-président de la CENI a exprimé l'adhésion sans contredit, de l'ECC quant à son accompagnement.

 

 « l’Eglise du Christ au Congo a, parmi ses missions, la transformation de la nation par l’évangélisation. Nous sommes très flattés par la visite de la CENI et nous avons déclaré ouvertement que l’ECC va accompagner le processus des élections que la Centrale électorale est en train d’organiser et, surtout, pour la sensibilisation. Nous encourageons cette initiative combien importante pour notre pays, qui attend fiévreusement les consultations électorales à venir et nous sommes donc disposés à l’accompagner, à répondre favorablement à toutes les sollicitations. Quand nous aidons la CENI, nous le faisons pour le peuple tout entier. L’ECC souhaite que les responsables qui seront issus de ces élections soient légitimes et que le pays puisse avancer », a rassuré Mgr Idore NYAMUKE.

Étiquettes