EPST: le Sous-proved Lubumbashi 2 suspend deux chefs d'établissements surpris mains dans le sac

Catégorie
Image
Le Sous-proved Lubumbashi 2 lors d'une descente sur terrain
Le Sous-proved Lubumbashi 2 lors d'une descente sur terrain

Par Stella Ungaro

La gratuité de l'enseignement au cours de l'année scolaire 2022-2023 n'est plus un simple slogan.

Des instructions venant de la hiérarchie de l'EPST sont suivies à la lettre pour donner force à l'éducation de base conformément aux prescrits de la constitution.

Se référant à la dernière instruction de Madame le SG ai, le Sous proved de Lubumbashi 2, Sébastien Kabila Mulamba, a fait la ronde des écoles privées et publiques de sa juridiction pour observer le déroulement des activités scolaires. Il était accompagné de Madame l'inspectrice itinérante.

A l'issue de cette descente, deux chefs d'établissements ont été provisoirement suspendus de leurs fonctions pour non respect des instructions édictées par la hiérarchie.

Il s'agit des responsables de l'EP Kisanga, CS Terry Nous.

Contacté à cet effet par la Rédaction d'Opinio-info.cd, Sébastien Kabila Mulamba a indiqué que le bilan est satisfaisant malgré quelques moutons noirs qui s'illustrent dans des antivaleurs décriées par l'autorité.

"Pour les écoles publiques, les chefs d'établissements sont tenus de respecter la gratuité de l'enseignement primaire où ils ne peuvent percevoir aucun frais. Tandis que pour les privées, il y a interdiction formelle de vente des fournitures scolaires à l'école. Plusieurs fois, ces chefs d'établissements suspendus ont été mis en garde mais sans succès. Il s'agit des responsables de l'EP Kisanga et du CS Terry Nous."

Toutefois, le Sous-proved a déploré le fait que plusieurs établissements scolaires privés continuent à bafouer les instructions sur l'interdiction la vente des fournitures à l'école, notamment les uniformes.

Étiquettes