Nord-Kivu : "des rumeurs sont véhiculées par l'ennemi afin de créer une panique générale au sein de la population"( Gouverneur militaire)

Catégorie
Image
Le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le Général Constant Ndima en pleine sensibilisation de la population à Goma
Le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le Général Constant Ndima en pleine sensibilisation de la population à Goma

Par Gloire Balolage depuis Goma 

Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu, le Lieutenant-Général Constant Ndima appel la population à se vaquer librement de ses occupations, de rester vigilantes et ne pas suivre "les folles rumeurs" lancées par les ennemis pour créer une panique généralisée au sein de la population.

Il a fait cet appel au cours d'un point de presse tenu, ce mardi 15 novembre 2022 quelques heures après une panique généralisée observée dans le camp des déplacés de Kanyaruchinya dans le territoire de Nyiragongo, où une psychose est née à partir d’un coup de balle tiré par un militaire de la force loyaliste en plein camp de déplacés qui a alerté tous les déplacés qui ont commençaient par fuire vers la ville de Goma. 

L'autorité provinciale rassure que les FARDC se comportent très bien sur le terrain des opérations, le Gouverneur appel à une résistance contre les agresseurs de la RDC.

"Au regard des rumeurs faisant étant de la présence d'ennemis dans la ville de Goma, lesquelles rumeurs sont véhiculées par l'ennemi afin de créer une panique général au sein de la population.

Cette situation s'est observée alors que l'ancien président du Kenya Ururu Kenyatta facilitateur dans le conflits entre la RDC et le Rwanda nommé par l'EAC venait d'arriver à Goma, en provenance de Kinshasa, celui-ci est allé visiter le site de déplacés de Kanyaruchinya une présence qui a réconforté ces déplacés qui fuyaient déjà vers Goma. 

Signalons que le groupement kibumba dans le territoire de Nyiragongo reste toujours contrôlé par les FARDC.