Economie: en 2021, la RDC a réalisé un taux de croissance de 5,7% contre 1,7% en 2020

Catégorie
Image
Le bâtiment de la Banque centrale du Congo [Image d'illustration]
Le bâtiment de la Banque centrale du Congo [Image d'illustration]

Par Gabin K.

Les chiffres fournis par la gouverneure de la Banque centrale du Congo (BCC), en marge de la 35ème réunion du Conseil des ministres tenue le vendredi 7 janvier 2022, attestent de la bonne santé économique de la RDC, qui a réalisé un taux de croissance de 5,7% en 2021 contre 1,7% en 2020. 

"Pour 2022, les perspectives sont bonnes et la croissance peut passer à 6%", projette la Gouverneure de la BCC, non sans rassurer que "on peut maintenir l'inflation sous contrôle, la stabilité du taux de change, la bonne tenue des finances publiques".

Pour réussir ces prévisions, la cheffe de la BCC a fait part au Conseil des ministres des résolutions majeures prises par l'institution d'émission des monnaies. Il s'agit notamment de:

- la réduction du taux directeur de la BCC de 8,5% à 7,5% ;

- la constitution des réserves obligatoires dans la monnaie des dépôts pour permettre l'octroi des crédits en monnaie nationale et ainsi contribuer à la dédollarisation de l'économie.

Tirant les leçons de l'année 2021, la gouverneure de la BCC a soutenu qu'elle "a été une bonne année". Elle a expliqué que cette année "a été témoin de la rupture avec les effets néfastes de la pandémie à Covid-19 en RDC". Et de renseigner: "En 2021, le Gouvernement a pu renouer avec la croissance, il a réussi à baisser sensiblement l'inflation et à garantir la stabilité de la monnaie".

Elle a en outre fait savoir que la stabilité du cadre économique est consécutif à "la bonne coordination des politiques monétaires et budgétaire, la poursuite des réformes et l'absence des chocs majeurs"

Étiquettes