Kinshasa : Début d'un atelier régional sur le rôle de la propriété intellectuelle dans l'intégration des marchés en Afrique centrale

Catégorie
Image
Photo de famille prise lors du lancement d'un atelier régional sur le rôle de la propriété intellectuelle dans l'intégration des marchés en Afrique centrale
Photo de famille prise lors du lancement d'un atelier régional sur le rôle de la propriété intellectuelle dans l'intégration des marchés en Afrique centrale

Par Serge Mavungu

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) avec l’appui du projet « Droits de Propriété Intellectuelle et Innovation en Afrique » (Afripi), financé par la Commission de l’Union Européenne a lancé ce mercredi 18 mai 2022, à Kinshasa en République Démocratique du Congo, un atelier régional sur le rôle de la propriété intellectuelle dans l'intégration des marchés en Afrique centrale à l’aune de l’implémentation progressive de l’Accord de libre-échange continental Africain (ZLECAf).

Cette rencontre qui s'étend jusqu'au vendredi 20 mai courant, à en croire le représentant du président de la Commission de la CEEAV vise principalement à dresser un état des lieux du développement de la propriété intellectuelle dans la région à l’effet de proposer une politique commune entre les Etats Membres de la CEEAC dont l’objectif serait le renforcement du rôle que joue la propriété intellectuelle dans la facilitation de la croissance économique régionale.

L'atelier réunira les responsables en charge de la propriété intellectuelle et ceux impliqués dans le processus de négociation du protocole de la ZLECAf relatif à la propriété intellectuelle dans les 11 Etats membres de la CEEAC ainsi que des cadres en service à la Commission. En outre, Il offrira l’opportunité aux participants de proposer des stratégies pour une collaboration efficace en vue de la négociation du protocole sur la propriété intellectuelle de la ZLECAf et d'explorer les possibilités de coordination des politiques nationales. Cette rencontre de Kinshasa permettra à la Commission de la CEEAC et au Projet AfrIPI de jeter les bases d’une coopération durable.En raison de sa situation géographique au cœur du continent Africain, la CEEAC est la seule Communauté Economique Régionale (CER) qui dispose d’une frontière physique avec toutes les autres CER. Ce positionnement explique en partie l’importance dans cette région, de la problématique de la multiple appartenance de certains Etats membres de la CEEAC aux CER du continent, donnant lieu à des marchés nationaux fragmentés qui empêchent la création d'un espace régional intégré offrant des conditions optimales pour un marché plus vaste. 

Dans son mot d'ouverture, le directeur de cabinet du ministre de l'intégration régionale et francophonie, représentant son ministre et à même temps celui de l'industrie, a salué l'engament de la Délégation de l'Union Européenne à Kinshasa et de la Commission de la CEEAC dans la promotion de la propriété intellectuelle.

"Ensemble, nous continuerons à fournir une orientation appropriée aux Etats membres afin de soutenir les initiatives de l'organisation dans le cadre de développement d'une stratégie globale de propriété intellectuelle pour stimuler l'innovation et la croissance au sein de la CEEAC", a indiqué le directeur de cabinet du ministre de l'industrie.

Pour sa part, le représentant du Chef de la Délégation de l'Union Européenne a indiqué que " Aujourd'hui l'Afrique, avec cette zone libre d'échange s'est lancée dans une aventure unique depuis 2019.

Pour ce processus, l'Union Européenne le soutient et l'encourage y compris techniquement et financièrement".

Et d'ajouter: "Les défis et les conditions sont différentes mais chaque processus a d'intégration régionale et continental nécessite des efforts politiques, économiques, des adaptations, des concurrences juste et transparentes"

Il sied de souligner que les représentants de 11 États membre de la CEEAC ont rehaussé de leur présence l'ouverture de cet atelier.