Nord-Kivu : la CENI invite toutes les parties prenantes à un accompagnement pour des élections pacifiques

Catégorie
Image
Le vice président de la CENI Didi Manara avec les autorités militaires du Nord-Kivu après leur réception au gouvernorat à Goma
Le vice président de la CENI Didi Manara avec les autorités militaires du Nord-Kivu après leur réception au gouvernorat à Goma

Par Gloire Balolage 

La commission électorale nationale indépendante (CENI) invite toutes les parties prenantes a un accompagnement pour des élections pacifiques dans un délai constitutionnel et rassure avoir étudié les voies et moyens pour que les opérations se déroulent pacifiquement et conjointement avec toutes les forces vives dans la province du Nord-Kivu.

Cet appel émane du vice président de cette institution d'appui à la démocratie monsieur Didi Manara qui séjourne en ville de Goma dans le cadre de la sensibilisation de la population au tour de ce processus, celui-ci a échangé lundi 9 janvier avec les membres du comité provincial de sécurité présidé par le gouverneur militaire du Nord-Kivu le lieutenant général Constant Ndima.

"La CENI est résolument engagée et déterminée à organiser les élections dans le respect constitutionnel ceux-là qui pensent encore que c‘est du fictif, sont très en retard et qu’il n’y a qu’une seule voie celle de se joindre à la CENI pour que les scrutins se déroulent pacifiquement," a souligné en substance Didi Manara.

Et de préciser : " Il y eu des problèmes au niveau de la photo et ailleurs, nous sommes entrain de les corriger petit-à-petit, cette carte offre une sécurité maximale comme jamais au par avant," ajoute-t-il.

D'après le calendrier de cette institution chargée d'organiser les élections, l'identification et l'enrôlement des électeurs sont prévues en province du Nord-Kivu à partir du 17 février 2023 dans la 2em aire opérationnelle.