Kasaï-pollution des rivières : la fondation Muna Yala prend en charge les frais de transport pour la distribution de l'aide humanitaire dans plusieurs villages

Catégorie
Image
Les vivres destinés à la distribution dans les villages, transportés par les activistes de la fondation Muna yala
Les vivres destinés à la distribution dans les villages, transportés par les activistes de la fondation Muna yala

Par Ram's Kitamba

La fondation Muna Yala du député National, Guy Mafuta Kabongo, a pris en charge les frais de transport pour la distribution de l'aide humanitaire envoyée par le gouvernement central de la République Démocratique du Congo (RDC) pour les victimes de la pollution des rivières Tshikapa et Kasaï.

"Le gouvernement provincial du Kasaï n'avait pas de moyens pour distribuer cette aide humanitaire dans tous les villages riverains des rivières Tshikapa et Kasaï qui ont été frappés par cette catastrophe.  Nous avons été contactés comme tous les autres notables de la province par les médecins chefs de zones des villages lointains de la ville victimes de cette catastrophe, en tant qu'élu de cette province, nous avons décidé de prendre en charge les frais de transport pour la distribution de cette aide dans trois zones de santé du territoire de Tshikapa", a dit le député Guy Mafuta kabongo

Il sied de signaler que depuis l'arrivée de l'aide humanitaire du gouvernement central aux victimes de la pollution des rivières Tshikapa et Kasaï, le 2 septembre dernier, seules les victimes des zones de santé de la ville de Tshikapa ont reçu cette aide. Mais ceux de l'intérieur ne l'avais pas encore reçue faute des moyens de transport.