DRC-Africa Business Forum 2021 : les ressources naturelles et minérales de la RDC au cœur d'un marché des véhicules électriques

Catégorie
Image
Félix Tshisekedi et Hakainde Hichilema pose avec d'autres personnalités pour l'ouverture d DRC-Africa Business Forum 2021 au palais du peuple
Félix Tshisekedi et Hakainde Hichilema pose avec d'autres personnalités pour l'ouverture d DRC-Africa Business Forum 2021 au palais du peuple

Par Gratis Makabi

Le Président de la République démocratique du Congo (RDC), aussi président en exercice de l'Union Africaine (UA), Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a procédé, ce mercredi 24 novembre 2021, au lancement du DRC-Africa Business Forum, au Palais du peuple, à Kinshasa.

Ces assises vont se dérouler pendant deux jours dans capitale congolaise et a pour thème "développer une chaîne de valeur régionale autour de l'industrie des batteries électriques et des énergies propres".

Au cours de son allocution, Félix Tshisekedi a fait savoir que ce marché autour de l'industrie des batteries et véhicules électriques va faciliter notamment la création de plusieurs emplois en RDC.

Bien avant le Chef de l'État Félix Tshisekedi, le ministre de l'industrie Julien Paluku a indiqué dans son mot de circonstance que la RDC est au cœur de cette transition énergétique dont la dynamique va atteindre environ 8 mille milliards de dollars américains d'ici 2025.

«La RDC est bien connue pour ses fortes dotations en ressources naturelles et surtout minérales. Le pays assure près de 70% de la production mondiale de cobalt avec une production annuelle évaluée autour de 100.000 tonnes. Ce pays possède plus de 25 millions de tonnes de réserves de cobalt identifiées dans son sous-sol, soit 2/3 des réserves mondiales identifiées. Ces riches dotations en cobalt offrent une opportunité unique au continent africain d’être au cœur de la dynamique chaine de valeur des batteries ainsi que la révolution portée par le développement du véhicule électrique. La contribution des pays Africain dans cette chaine de valeur est restée insignifiante parce que les principaux composants issus des minerais tels que le cobalt, le cuivre, le lithium, le manganèse et le graphite ne sont pas transformés localement et ces minerais sont exportés sans aucune plus-value», a-t-il révélé.

Plusieurs personnalités ont pris part à cette cérémonie, entre autres le Président de la République de Zambie, ainsi que les représentants du Président du Gabon et du Royaume du Maroc.

Ces assises de deux jours est une occasion pour mettre autour d'une même table ceux qui sont dans le secteur de la production de batteries électriques, les financiers (la BAD, Afrexim Bank, la banque arabe de développement économique de l'Afrique et d'autres structures financières qui vont aider et accompagner la RDC dans la mise en place de cette chaîne de valeur dénommée chaîne de valeur regionale autour de l'industrie de marchés de batteries.