Répression policière de la marche de l'UNC: Le parti cher à Vital Kamerhe entend saisir la justice

Catégorie
Image
Répression policière de la marche de l'UNC: Le parti cher à Vital Kamerhe entend saisir la justice
Répression policière de la marche de l'UNC: Le parti cher à Vital Kamerhe entend saisir la justice

Par La Rédaction

La formation politique de Vital Kamerhe, l'Union pour la Nation Congolaise (UNC) n'a pas tardé à condamner la violence avec laquelle les  éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) ont réprimé sa marche pacifique de ce vendredi, 28 mai 2021,à Kinshasa.

L'UNC, à travers Billy Kambale, entend déposer une plainte contre les tous les officiers de la PNC qui ont commis ces répressions policières.

« L'arbitraire ne saura pas être toléré.Nous sommes un parti respectueux des règles et encore que nous sommes sous le régime de l’information qui demande aux autorités de prendre uniquement acte », a souligné Billy Kambale.

À l'en croire, il y avait manifestement l’intention d’exterminer les militants de l’UNC car s’interroge-t-il, comment un pouvoir, sachant que l’UNC est membre de l’Union Sacrée de la Nation, peut déployer un dispositif sécuritaire avec une telle brutalité.

Billy Kambale
La police envahit le siège de l'UNC avant la marche de soutien à Vital Kamerhe ce vendredi 28 mai 2021

 

Il sied de rappeler que cette marche a été organisée pour clamer l’innocence de l’ancien directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi, qui a été condamné à 20 ans des travaux forcés. Le procès en appel s’ouvre ce lundi 31 mai 2021 à la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe.

Le collectif des avocats de Vital Kamerhe souhaite que ce procès en appel soit diffusé en direct sur la télévision nationale congolaise comme ce fut le cas au premier degré