Élections 2023: " Notre pays a urgemment besoin des fondations institutionnelles solides pour sa stabilité..."( Martin Fayulu)

Catégorie
Image
Martin Fayulu s'adressant à la population Congolaise ce vendredi 30 décembre 2022
Martin Fayulu s'adressant à la population Congolaise ce vendredi 30 décembre 2022

Par Fadi Lendo

L'opposant Martin Fayulu est revenu, dans son message de vœux ce vendredi 30 décembre, sur la situation générale du pays en cette année 2022 qui tend à sa fin et les échéances électorales prochaines.

Martin Fayulu a , sur le plan sécuritaire encore une fois de plus, accusé le régime du président Félix Tshisekedi d'avoir signé des accords secrets avec les agresseurs de la République Démocratique du Congo (RDC)

" Congolaises et congolais, l'instabilité généralisée qui règne dans le pays est la conséquence directe du hold-up électoral perpétré à l'issu des élections de 2018...ainsi que des décisions légères des compatriotes assoiffés de pouvoir et d'argent. Ces compatriotes ont signé des accords secrets avec leurs parrains, dont ils servent les intérêts au détriment de notre pays" a-t-il dit.

L'opposant congolais a déclaré que, ces compatriotes assoiffés de pouvoir et d'argent ont , en outre, poussé l'audace jusqu'à faire adhérer la RDC dans la communauté d'Afrique de l'Est ,ouvrant ainsi la voie aux bourreaux de la RDC pour parachever leurs besognes.

Martin Fayulu a, dans la foulée, félicité l'armée congolaise pour son dévouement à défendre l'intégrité territoriale.

Mais aussi a-t-il félicité les artistes musiciens notamment Gims; Bob Elvis ; Koffi Olomide ; Fally Ipupa et Delcat Idinco d' avoir usé de leurs voix pour faire entendre les cris des congolais au monde entier.

Par ailleurs, malgré les accusations portées, par Martin Fayulu, envers la CENI, l'opposant congolais a , encore une fois de plus, appelé les congolais à s'enrôler massivement.

" Notre pays a urgemment besoin des fondations institutionnelles solides pour sa stabilité et son engagement dans un projet sérieux de développement harmonieux... Préparons nous pour les élections de 2023..." a conclu Martin Fayulu.